Un peu d'histoire

Du Château de Pontié nous ne connaissons que peu de choses.

Déjà présent sur les cartes du XIV° Siècle, le Château de Pontié a gardé les traits propres aux domaines fortifiés de l'époque.

En effet, même si le mur d'enceinte original a aujourd'hui disparu nous pouvons retrouver, dans celui qui a pris sa place, l'esprit de l'époque.

Quelques traces de fortifications sont visibles sur les murs intérieurs (des meurtrières)  nous permettant d'imaginer le climat d'insécurité de l'époque.

Les différents remaniements de cette demeure ont laissés des "strates" architecturales qui sont autant de preuves quant aux origines anciennes et aux modes traversées par Pontié.

Une des deux marques les plus visibles est la cave, une voûte de 6 mètres de large sur 25 mètres de long, dont la taille est inférieure à celle du corps principal.

L'autre, plus récente (110 ans) est le style toscan donné à la tour principale. Loin de son pays d'origine, ce genre trouve néanmoins son allure par la présence des pins parasols présents dans le parc.

A une période non estimée de son histoire, l'accès au domaine se faisait par le sud.

En effet, l'ancienne "Route Royale de Toulouse à Pujaudran" passe à moins de 500 mètres, au fond du parc.

Cette propriété portait à ce moment là le nom de "Corbières". Malheureusement la rareté des documents et archives laisse bien des vides quant à son histoire.